Maladies cardiovasculaires et nutrition

Categoria: Archive Biotechnologie médicale Pathologies
Tag: #cholestérol #HDL #LDL #maladies cardiovasculaires #nourriture
Condividi:

Une alimentation riche en graisses , qui fournit plus de 30 % de la valeur énergétique totale, peut provoquer des maladies cardiovasculaires.
Les lipoprotéines, constituées de nombreuses molécules de cholestérol et d'autres graisses, ou plutôt lipides, circulent dans notre sang. Ces lipoprotéines peuvent être des LDL de basse densité ou des HDL de haute densité, ces acronymes vous feront certainement penser au cholestérol.

Une alimentation riche en LDL, qui dérive d’une alimentation riche en graisses saturées, et d’un apport réduit en lipoprotéines HDL, créerait certains problèmes pour l’organisme. Certains chercheurs soutiennent qu’il est préférable de réduire les LDL et d’augmenter les HDL.

Qu'est-ce que cela signifie? Les graisses saturées (LDL) sont principalement contenues dans les œufs, le lait, le saindoux, l'huile hydrogénée et sont présentes dans tous les produits d'origine animale. Les graisses insaturées d'origine végétale et animale, mais dans ce cas nous parlons de poisson, augmentent les niveaux de HDL dans le sang. Or, d’une part, les LDL augmentent la pression, entraînent une obstruction des vaisseaux sanguins, entraînant une hypoxie, une nécrose et une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral selon l’artère impliquée ; d’autre part, les HDL réduisent ces risques, car certaines de ces lipoprotéines transportent le cholestérol plasmatique vers le foie, où il est dégradé et où l’organisme se détoxifie.

Ce n’est pas un hasard si la plupart des huiles végétales diminuent le taux de LDL dans le sang et possèdent des propriétés anti-oxydantes grâce à la vitamine E qu’elles contiennent.

Les dommages aux vaisseaux sanguins associés à un régime riche en graisses peuvent être

Sténose (durcissement des vaisseaux sanguins)
Anévrisme (élargissement des vaisseaux sanguins)
Thrombose (formation de thrombus dans les vaisseaux sanguins)

Pour limiter ces risques, il est préférable de suivre des règles simples de bonne alimentation et d’activité physique correcte :

  1. Mangez des aliments riches en fibres, du pain, des pâtes, des céréales, des fruits, des légumes, etc.
  2. Évitez les substances cancérigènes, en réduisant la consommation de charcuteries, de saucisses, d'aliments fumés ou brûlés ou d'aliments riches en conservateurs
  3. Limitez les substances alcoolisées à deux ou trois verres de vin par jour
  4. Ne dépassez pas 30 % de votre apport énergétique quotidien total en mangeant des aliments gras

Ces petites mesures sont une bonne méthode pour limiter les risques, surtout à un âge avancé où il est plus difficile et plus fatiguant de faire une activité physique.

Ce serait une bonne idée de faire une prise de sang une fois par an pour vérifier votre taux de graisse dans le sang.

Publicato: 2008-12-19Da: Bio Blog

Potrebbe interessarti