Régime méditerranéen contre les maladies chroniques-dégénératives

Categoria: Archive Dossier Remèdes naturels
Tag: #Alzheimer #légumes #maladies degeneratives #nourriture #Parkinson #poisson #régime #Santé
Condividi:

Une amélioration significative de l'état de santé, avec une réduction de 9% de la mortalité totale, de 9% de la mortalité d'origine cardiovasculaire, de 13% de l'incidence de pathologies comme la maladie de Parkinson et d'Alzheimer et de 6% de l'incidence ou de la mortalité due aux tumeurs. C’est ce qui est enregistré chez ceux qui suivent systématiquement le régime méditerranéen. Les données ressortent d'une étude publiée aujourd'hui dans le British Medical Journal (BMJ) ; les auteurs sont des chercheurs de l’hôpital universitaire de Florence-Careggi. Pour la première fois, le groupe a examiné 12 études internationales présentes dans la littérature, qui analysent les habitudes alimentaires et l'état de santé de plus de 1,5 million de personnes suivies sur une période allant de 3 à 18 ans. Toutes les études examinées ont utilisé un score numérique, appelé score d’observance, pour calculer comment et dans quelle mesure les sujets suivaient le régime méditerranéen. «Avec une méta-analyse, nous avons rassemblé des données et des éléments statistiques et épidémiologiques – explique Francesco Sofi – Plusieurs études ont démontré, ces dernières années, l'effet bénéfique du régime méditerranéen sur l'incidence et la mortalité des maladies chroniques, ce qui l'a conduit à émerger comme modèle de régime à suivre pour améliorer la qualité et la durée de vie. Cependant, aucune étude n’a jusqu’à présent examiné systématiquement toutes les données disponibles sur le sujet. » Le régime méditerranéen implique une consommation abondante de certaines catégories d'aliments comme l'huile d'olive, les glucides, les fruits, les légumes et le poisson, et moins de viande, de charcuterie, de fromages et dérivés, avec une consommation modérée de vin rouge pendant les repas. «À la lumière de ces résultats, il semble important – souligne Sofi – d'utiliser le score d'adhésion au régime méditerranéen idéal : il peut être un outil efficace dans la prévention des principales maladies chroniques-dégénératives. De plus, ces données confirment et relancent les recommandations et lignes directrices des sociétés scientifiques les plus importantes" [ UniFi ]

Publicato: 2008-10-03Da: Bio Blog

Potrebbe interessarti