Infertilité : l'invitation de Rome à découvrir le pourquoi

Categoria: Archive Biotechnologie médicale Grossesse Pathologies Sexologie
Tag: #conception #infertilité #spermogramme #stérilité #ultrason
Condividi:

Bilan de fertilité du couple : telle est la proposition d'un centre romain de fécondation assistée. Du 1er au 12 mars, à l'occasion de la Journée de la Femme, il sera possible de réaliser un contrôle de fertilité en couple en une heure seulement et à un coût réduit par rapport aux tarifs normaux. Les tests comprendront un spermiogramme, une échographie pelvienne transvaginale et des mesures hormonales. L'Organisation mondiale de la santé définit l'infertilité comme l'absence de conception après 12 mois de rapports sexuels gratuits et non protégés. Dans les pays industrialisés, dont l'Italie, le concept de stérilité du couple s'impose de plus en plus, plutôt qu'une pathologie de l'homme ou de la femme considéré individuellement. Ce problème touche entre 15 et 20 pour cent des couples, pour un total d'environ 120 000 Italiens qui, chaque année, se retrouvent confrontés à des difficultés pour concevoir. Les raisons de cette situation résident dans l'environnement (substances chimiques, pollution, tabagisme) et dans les habitudes alimentaires, dans la transmission sexuelle des maladies infectieuses, dans les facteurs psycho-émotionnels et dans les conditionnements sociaux qui poussent les femmes à envisager d'avoir des enfants à un âge plus avancé que celui des générations précédentes. Si dans 40 à 50 pour cent des cas l'absence de grossesse est due à un problème masculin, dans 10 à 15 pour cent des couples la stérilité est idiopathique, c'est-à-dire sans cause certaine. Dans tous les cas, ce n'est que grâce à des investigations diagnostiques appropriées qu'il est possible de retrouver les raisons de l'incapacité de procréer. Découvrir ces raisons est important non seulement pour savoir à quel niveau intervenir pour tenter de faciliter la conception, mais aussi pour éventuellement accéder à la fécondation assistée ; en effet, selon la législation italienne (loi 40 du 19 février 2004), il est possible de procéder à une fécondation par éprouvette uniquement si la stérilité ou l'infertilité du couple est documentée et ne peut être résolue par d'autres thérapies. Le spermiogramme, l'échographie et les dosages hormonaux font partie de ces tests indispensables : grâce au premier il est possible de réaliser une évaluation du liquide séminal, tandis que l'échographie permet d'observer la réserve ovocytaire ovarienne, deux paramètres importants pour comprendre quel peut être le problème. être d'où proviennent les difficultés à concevoir. Pour les femmes, la seule précaution nécessaire est d'être dans le deuxième ou quatrième jour du cycle menstruel, tandis que le spermogramme doit être réalisé après 2 à 7 jours d'abstinence. Source

Publicato: 2010-03-02Da: Bio Blog

Potrebbe interessarti