De l'odeur de peau au diagnostic de cancer

Categoria: Archive Biotechnologie médicale Cancer Dossier Pathologies Tests non invasifs
Tag: #Cancer #Correctifs #odeur #Pathologies #peau #Tests non invasifs
Condividi:

Certains scientifiques anglais étudient depuis longtemps la corrélation entre le profil biochimique de l'odeur d'une personne et d'éventuelles pathologies. La peau ou plutôt les informations fournies par les odeurs se sont révélées utiles pour le diagnostic de pathologies comme le cancer , en accord avec ce qu'a rapporté Paul Thomas de l'Université de Loughborough au Royaume-Uni. L'équipe de recherche a collecté une série d'odeurs, de composés chimiques organiques volatils (COV), sur la peau des patients à l'aide d'un patch composé de polymères de siloxane (composé organique contenant du silicium et de l'oxygène). L'odeur a ensuite été captée en chauffant le support et en récupérant le gaz dégagé. Cette dernière a été analysée avec des techniques de chromatographie et de spectrométrie de masse. Les COV permettent donc d'obtenir un examen NON invasif du profil métabolique d'une personne, dans lequel peuvent être identifiées les altérations dues à des pathologies en cours. L’équipe a désormais réussi à diagnostiquer correctement le cancer de la peau grâce à l’odorat. Jusqu’à présent, le seul moyen d’être certain du diagnostic était de réaliser une biopsie (méthode invasive) de la peau. Le potentiel de cette technique est multiple et en poursuivant les études, nous arriverons certainement dans un avenir peut-être pas trop lointain à un dépistage complet du patient, non invasif (indolore), peu coûteux, simple et sans stress. [via RCS ]

Publicato: 2008-06-05Da: Bio Blog

Potrebbe interessarti