La pilule : contraceptif masculin

Categoria: Archive Médicaments
Tag:
Condividi:

Grâce à une étude menée par le professeur Yan Cheng au centre de recherche biomédicale de New York, une molécule, l'ionidamine, capable d'induire l'infertilité chez l'homme, a été découverte. En effet, depuis quelques temps, de nombreux chercheurs étudiaient un équivalent masculin de la pilule. Or, l’ionidamine bloque la formation des spermatozoïdes, interrompant ainsi la spermatogenèse ; en effet, les gamètes en développement adhèrent aux cellules de Sertoli, qui sont des sortes de « cellules nourricières », capables de nourrir les spermatozoïdes en développement. Des chercheurs américains ont réussi à interrompre l'interaction entre les gamètes et les cellules « nourrices », grâce à une nouvelle molécule appelée Adjudin. Pour délivrer la nouvelle molécule directement dans les gonades, où se produit la spermatogenèse, les chercheurs l'ont associée à une forme mutante de l'hormone qui stimule le follicule, à savoir la FSH. Le seul problème est que tout cela a été observé et évalué chez des rats de laboratoire et le problème est désormais de vérifier si le potentiel de cette molécule a les mêmes effets chez l'homme.

[via République ]

Publicato: 2006-10-30Da: Bio Blog

Potrebbe interessarti